Netlinking pas cher : Stratégie économique et efficace

Pour référencer votre site Internet dans les tops résultats, un certain nombre d’actions sont nécessaire. Tout d’abord, il faut traiter la partie concernant le site lui-même. Il s’agit des optimisations techniques des pages (temps de chargement, mise en cache), le maillage interne pour qu’il soit pertinent (lien entre les pages), la qualité du contenu (optimisation sémantique). Ces optimisations sont généralement suffisantes pour atteindre le top 30 d’un grand nombre de requête, cependant pour entrer dans le top 10 ou le top 5 des requêtes les plus intéressantes, il va falloir agir sur un autre levier : le netlinking.

La création de lien entrant a encore une mauvaise image car de nombreux référenceurs ont été traumatisés par les mises à jour de Google il y a plusieurs années. Ces mises à jour ont sanctionné les abus visant clairement à manipuler les positions dans les résultats de recherche. La raison est simple, l’effet des backlinks est aujourd’hui encore très important et leur prise en compte est essentiel pour permettre à Google de classer les pages web.

Il faut simplement faire preuve de bonnes pratiques pour construire une stratégie de netlinking efficace, et nous allons voir que contrairement aux croyances, il n’est pas nécessaire de dépenser 80 à 150 euros pour obtenir des backlinks soi-disant de qualité.

Netlinking pas cher : comment faire ?

Nous allons volontairement passer l’étape de l’échange de lien même si c’est une solution à première vue économique. Pour moi, l’échange de lien c’est bien pour des sites de second rang, pour relinker vos anciens backlinks ou de temps en temps pour obtenir un lien pertinent. Mais, baser toute une stratégie sur de l’échange de liens c’est prendre le risque de ne jamais décoller. Alors, comment on construit une stratégie de netlinking adaptée aux sites de niche pas cher sans échange de lien ?

Il faut trouver les bons prestataires. Des prestataires qui proposent des liens au bon prix.

Mais avant de vous présenter quelques uns de mes prestataires préférés, revenons-en à la stratégie.

Ma méthode est de construire une stratégie en plusieurs étapes. Tout d’abord, il faut se focaliser sur l’acquistion de liens massivement. Attention, je ne dis pas d’acheter 50 backlinks le mois prochain (sauf si vous avez déjà plus 500 RD, sinon vous aurez des problèmes).

Vous devez définir une stratégie claire et la respecter.

Point important avant de vous lancer, il faut que les liens entrants soient contextualisés.

C’est à dire que si votre site parle des hérissons, vous devez obtenir des liens depuis des pages qui parlent d’hérisson, d’autres animaux, de la nature ou éventuellement du jardin. Un lien depuis une page traitant du changement de carburateur sur une moto n’est pas pertinent. De même, idéalement, le site qui vous fait un lien devrait être dans votre thématique ou proche. Toutefois, le plus important c’est le contexte de la page. Il sera toujours temps d’acquérir des liens de site très thématisés (et potentiellement cher) d’ici quelques mois. Dans un premier temps, on vise économique et efficace du moment que le contenu est en lien avec notre sujet.

Voici un exemple de stratégie pour un site de niche :

  • Mois 1 : création de 4 liens (3 liens Homepage, 1 lien vers une page de contenu informatif)
  • Mois 2 : création de 4 liens (3 liens Homepage, 1 lien vers une page de contenu informatif)
  • Mois 3 : création de 5 liens (2 liens Homepage, 2 lien vers une page de contenu informatif, 1 lien vers une page produit ou comparatif)
  • Mois 4 : création de 5 liens (1 liens Homepage, 2 lien vers une page de contenu informatif, 2 lien vers une page produit ou comparatif)

Il est important de suivre l’évolution de vos positions. Il y a des outils comme SERPchecker, Semrush, SEObserver, SERProbot,  ou encore Check Position qui permettent de suivre l’évolution de vos positions au cours des mois. Vous pouvez également utiliser Google Search Console afin d’obtenir ses informations.

Si vous avez ciblé une très petite niche, vous avez peut-être déjà atteint plusieurs bonnes positions sur des mots clés importants pour vous.

Si ce n’est pas encore le cas, il faut poursuivre la stratégie sur le même schéma. 4/5 liens par mois en répartissant les liens entre la page d’accueil (Homepage), les pages de contenus informatifs et les pages produits ou catégories (comparatif).

C’est une stratégie simple et régulière. Mais, elle est très peu appliquée dans la durée et c’est une des principales causes d’échec. Pourtant, la création de liens de manière régulière est très efficace. Il faut simplement être patient.

Et les ancres de liens ?

Aussi, je ne peux pas parler de création de liens sans évoquer les ancres. C’est un sujet fondamental. Les ancres les plus naturelles sont le nom de la marque ou l’url. C’est ce type d’ancre qui doit se répéter le plus souvent. Les ancres semi-optimisées peuvent être utilisées mais sans abus et les ancres optimisées doivent rester très rares. L’abus d’ancres optimisées (c’est à dire les ancres sur votre mot clé) sont une des principales causes de filtre ou de pénalité Google. Cela peut réduire considérablement vos résultats.

Mon nom de domaine est un EMD

Petite note pour les personnes ayant choisi un EMD (Exact Match Domain), c’est à dire un nom de domaine comportant votre mot clé comme pelucheherisson.com. Il faut être prudent et ne pas hésiter à utiliser des ancres génériques (type : ce site, cliquez-ici, lire cet article…) afin de réduire la suroptimisation naturelle de ce type de nom de domaine.

Etape 2 de la stratégie : rendre légitime son netlinking

Pour finir sur la stratégie, je parlais de plusieurs étapes. L’étape 1 est la pose de liens entrants de manière régulière. Des liens sur des pages bien contextualisées qui permettent de signaler à Google de quoi traite votre site.

Ensuite, l’étape numéro 2 est d’assoir votre stratégie de liens avec des liens puissants. Vous avez à présent un certain nombre de sites qui parlent de vous, mais pour viser des requêtes à forte concurrence vous avez besoin d’avoir également des liens depuis des sites reconnus dans votre thématique.

Pour l’étape 2, tous les trimestres après les 3 premiers mois, il faut acheter un lien « d’autorité », c’est à dire un lien depuis un site puissant de votre thématique. Selon votre budget, l’achat d’un lien sur une page déjà positionné dans le top 10 est intéressant. Sinon, à moindre coût, il faut chercher à acheter un nouvel article sponsorisé sur ce type de site web.

Netlinking à bas prix : choisir les bons prestataires

Voici la liste de mes prestataires favoris pour réaliser le netlinking pas cher de mes sites de niche.

  • Linksgarden
  • LinkExpress
  • MyBacklink
  • Accesslink

Linksgarden

La plateforme de vente de liens Linksgarden a beaucoup évolué depuis son lancement. Au départ, elle proposait des backlinks pas cher à 10 € rédaction incluse pour 300 mots. Il fallait ajouter un supplément pour obtenir un article convenable de 500 mots afin de bien contextualiser notre lien.

Avec l’arrivée des partenaires et l’ajout de la fonctionnalité pour acheter des liens sur des pages existantes, le catalogue s’est fortement enrichi. Les prix peuvent être plus élevés selon les spots. L’avantage est de pouvoir cibler des thématiques précises. L’inconvénient est qu’il faut faire la chasse aux spots soi-même chaque mois.

 

Link’Express

A son lancement Link’Express proposait une prestation peu commune de ninjalinking + liens Premium. Désormais, ils ne proposent plus que des liens Premium, c’est à dire des liens dans des articles contextualisés. 100 % des liens sont créés depuis leur réseau privé.

Pour une trentaine d’euros par lien, vous profitez d’une prestation déléguée (spots, contenus, ancres de lien) et vous obtenez des liens dans des articles contextualisés de 500 mots minimum. Les offres sont tout-en-un, il suffit d’acheter un pack et ils s’occupent de tout (ils peuvent également déterminer les meilleures pages à cibler).

Mon coup de coeur est le pack Ranking+, un pack de 4 liens par mois et des articles de 600 mots minimum. Parfaitement adapté à ma stratégie et 100 % délégué. Si l’avantage est de pouvoir déléguer l’intégralité du netlinking, le petit inconvénient est de ne pas avoir de vue sur les spots avant la pose des liens.

 

MyBacklinks

Une plateforme d’achat de lien pas cher que j’ai beaucoup utilisé à mes débuts, Mybacklink propose un catalogue de spots exclusifs généralement proposés entre 10 et 30 euros. Le catalogue est parfois un peu limité sur certaines thématiques, mais c’est une bonne alternative pour créer vos liens mensuels. Il faudra passer un peu de temps chaque mois pour sélectionner vos spots et suivre votre plan.

 

Accesslink

Chez Accesslink, vous pourrez obtenir des backlinks pas cher du tout : 10 € HT, rédaction incluse. Des articles de 300 mots en moyenne.

C’est idéal pour varier vos ancres de liens si vous avez un peu abusé sur les ancres optimisées. Très utile également pour booster d’anciens liens ou des liens obtenus sur d’autres plateformes. Plutôt à utiliser en complément après avoir obtenu des articles bien contextualisés, mais aussi très efficace sur des niches peu concurrentielles. L’avantage est que la commande est rapide, il suffit d’indiquer l’url et l’ancre. L’inconvénient est surtout la faiblesse des contenus, mais à la base ce n’est pas la promesse de la plateforme.

 

NextLevel pour l’étape 2

Nextlevel porte bien son nom, c’est la plateforme pour passer au niveau supérieur. Mais, si vous ne voulez pas vous ruiner en backlink, vous devez absolument suivre ma stratégie initial et utiliser les plateformes ci-dessus pour commencer. Une fois que vous avez atteint le niveau 1 c’est à dire que votre site se positionne bien (disons en moyenne top 10/15), vous avez certainement déjà gagné vos premières commissions. Alors, il est temps d’avancer vers le niveau 2.

NextLevel propose des liens sur des pages déjà positionnées et dans le top 90 de Google.

Pour commencer, vous pouvez acheter des liens moins cher qui se positionne au-delà du top 50.
Petit tips : ajouter plus de mots que les 200 mots par défaut, afin de faire progresser cette page sur laquelle sera positionné votre lien. C’est une astuce pour utiliser NextLevel de manière économique.

Une fois que vous disposez du budget nécessaire, acheter une fois par trimestre un lien sur une page dans le top 10/15. Ces liens coûtent cher, mais les pages sont déjà bien positionnées c’est donc un moyen d’acquérir une forte légitimité et d’assoir votre stratégie de netlinking.

 

Il ne vous reste plus qu’à appliquer cette stratégie de netlinking pas cher et la reproduire jusqu’à atteindre le top 3 de chacun de vos mots clés principaux.

Réussir à se positionner est une question de temps et de budget. Etablir un plan est indispensable et s’y tenir chaque mois est essentiel pour cumuler mois après mois les effets. Le référencement de petits sites (moins de 100 pages) est simple, c’est une succession d’étape à répéter jusqu’à devenir premier. Ensuite, c’est du suivi pour intervenir en cas de perte de position, revoir le contenu, mettre à jour ou créer de nouveaux liens pour s’adapter à la concurrence.