Génération de contenu

Si la rédaction web est un sujet majeur dans le référencement web, il existe des méthodes alternatives et peu coûteuses pour générer plus de contenus, plus rapidement sans écrire une seule ligne. Plus on génère de contenus, plus on a la possibilité de ressortir sur des recherches très ciblées d’internaute et donc d’attirer plus de visiteurs qualifiés.

Dans les lignes qui suivent, je vais vous livrer les différentes méthodes que j’utilise pour générer du contenu dans mes stratégies de référencement. Si certaines méthodes se révèlent très puissantes, elles demandent un savoir-faire essentiel car les conséquences pourraient être désastreuses. Personnellement, je me suis formé auprès d’un des meilleurs SEO Black Hat au travers de la formation BlackHatmoney.

Générer du contenu pour mon site

La traduction pour générer du contenu

La traduction de contenu étranger est une méthode très exploiter et dans l’air du temps. D’ailleurs, de nombreux journaux français se sont mis à traduire les journaux américains proposant des guides d’achat de produits. C’est une méthode facile à exploiter, il suffit de naviguer sur les sites à l’étranger, de repérer des contenus et de les traduire avec Google Traduction ou Deepl avant de les publier sur son site.

Cette méthode est également automatisable en utilisant des plugins WordPress ou encore Zennoposter(outil d’automatisation). Malheureusement, elle est difficilement reproductible sur de nombreux sites et reste donc limitée.

Points forts

  • génération de contenu économique
  • textes qualitatifs (avec quelques retouches/corrections)
  • bonne tenue sur le long terme (les articles traduits peuvent atteindre de bonnes positions sur la durée)

Points faibles

  • Trouver des sources de contenu
  • Se démarquer des concurrents (risque de contenu dupliqué si plusieurs sites traduisent la même source)
  • Partiellement automatisable
  • Difficilement multipliable sur plusieurs sites

Génération de contenu : le Content Spinning

Le Content Spinning est une méthode de génération de contenu utilisée depuis de nombreuses années. Au fil des années, certains sont devenus de vrais spécialistes de la méthode, proposant des prestations très complète pour obtenir des textes qualitatifs. Le Content Spinning consiste à effectuer des permutations de mots dans une phrase. Un exemple sera plus parlant :

Une phrase : Le {chat|chien|lapin} {aime|adore} se promener dans le {jardin|salon}

A chaque itération, le logiciel choisir l’un des mots entre les accolades {} permettant ainsi de créer des phrases uniques.

On appelle le texte initial contenant les accolades {} le MasterSpin. Les itérations sont appelées tirages ou Spun.

Plus on inclut de variation au sein du masterspin, plus il sera possible de générer de texte (spun). Toutefois, cette méthode de génération a quelques limites et les moteurs de recherche sont aujourd’hui capable de détecter l’utilisation d’un même masterspin sur plusieurs sites. Des concurrents peuvent également remonter des réseaux entiers de sites dont le contenu est généré depuis un unique masterspin. C’est pourquoi il est préférable de l’utiliser au sein d’un même site.

Points forts

  • Génération de centaines de textes rapidement
  • Possible d’obtenir des textes lisibles par les humains
  • Bonne tenue sur le long terme si masterspin de qualité avec peu de similarité

Points faibles

  • Demande du temps ou d’investir sur un prestataire de qualité
  • Partiellement automatisable
  • Pas utilisable sur plusieurs sites (risques)

 

Le texte à trou : une méthode très utilisée en e-commerce et devis travaux

Le texte à trou est une méthode complémentaire au Content Spinning pour générer du contenu.

Au sein du masterspin, on insère des variables provenant d’une ou plusieurs listes permettant d’ajouter de nouvelles variations au sein des contenus. Cette méthode permet également de cibler certaines requêtes. Très utilisé dans le e-commerce pour créer des fiches produits ou encore dans le domaine de l’artisanat et des devis travaux notamment pour se positionner sur les départements ou les villes.

L’utilisation du texte à trou permet donc de viser une longue traine (expression de recherche de plusieurs mots) plus ciblée.

Génération de contenu automatique : la bouillie

La bouillie est une méthode de génération de contenu avancée et totalement automatisable. Nombreux SEO BlackHat ont créé leur propre outil pour générer leur contenu au fil des années. Toutefois, les algorithmes des moteurs de recherche évoluent également pour contrer ces contenus auto-générés visant à les tromper.

Pourtant, la bouillie reste la méthode la plus simple, la plus économique et la plus rapide pour générer du contenu automatiquement et l’utiliser sur des dizaines, des centaines de sites. En quelques heures, on peut ainsi créer des milliers de contenus et positionner des pages sur des centaines de requêtes de la longue traîne.

Pour créer une bouillie, il faut tout d’abord récupérer des dizaines de textes sur un sujet, les nettoyer et utiliser un algorithme qui va découper et reformer des phrases. Il existe des scripts plus ou moins avancés permettent de réaliser cette dernière opération (chaîne de Markov, script en Python…).

Cette technologie n’est pas accessible à tout le monde et demande des connaissances en développement et une expertise avancée en référencement, du moins pour créer son propre outil de génération automatique de contenu.

Personnellement, après quelques essais non concluant, je me suis tourné vers un outil clé en main de génération de bouillie : BHM Generator.

Points forts de la bouillie

  • Génération de milliers de textes rapidement
  • Contenu très riche sémantiquement (apprécié par les moteurs de recherche)
  • Gros potentiel de trafic longue traine
  • Totalement automatisable
  • Parfaitement duplicable sur des dizaines/des centaines de sites

Points faibles

  • Coût en développement ou utilisation d’outils tiers
  • Texte non lisible par les humains
  • Faible tenu dans le temps (3 à 6 mois en moyenne)

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients mais elles peuvent être combiné dans une stratégie complète de référencement.

Comparativement à la rédaction web classique, elles permettent de gagner du temps et d’économiser sur les frais de rédaction tout en générant des quantités importantes de contenu. Faut-il pour autant abandonner la rédaction de contenu ? Absolument pas, il faut travailler en bonne intelligence en exploitant les différents leviers du référencement web. La génération de contenu n’est pas à utiliser sur tous les sites, mais bien au sein d’une stratégie complète. Pour maîtriser tous les aspects du SEO Black Hat, je vous renvoie à mon avis sur la formation BlackHatMoney.