Aller au contenu

PBN : dominer Google

La solution à votre problème de visibilité est-elle contenue dans ces trois lettres : P B N. Private Blog Network ou Réseau de Blogs Privés, il s’agit d’une technique SEO bien connue pour être maître de son netlinking et dominer Google. Le PBN est devenu une solution pour faire avancer le référencement d’un site tout en maitrisant l’ensemble des points du netlinking. Très souvent masqués des robots d’exploration autres que Google ou Bing grâce à du cloaking, les PBN sont des sites dont vous êtes le propriétaire (ou l’agence SEO avec laquelle vous travaillez). A ce titre, vous pouvez décider de tout et effectuer les modifications nécessaires à tout moment pour maitriser votre netlinking de A à Z. Un PBN de plusieurs sites peut vous aider à obtenir de meilleures positions sur Google à condition de bien le construire.

Évolution du PBN

Le PBN (Private Blog Network) peut être un simple blog, privé et inaccessible aux internautes en utilisant des techniques avancées comme le cloaking. Il peut également être un réseau parfaitement visible dans une stratégie de SERP domination, c’est à dire avoir plusieurs sites dans le top 10 de Google. Ainsi, vous multipliez les opportunités d’attirer des visiteurs vers votre offre. Enfin, le PBN peut également être un site utilisé pour vendre ou échanger des liens avec d’autres acteurs de votre thématique. Ainsi, il peut devenir une source de revenus pour financer l’achat de nouveaux liens.

De simple blog privé, le PBN est devenu un réel outil de la stratégie SEO. Il peut prendre différentes formes : blog, site vitrine, e-commerce minimalist, site événementiel… Vous êtes libre de construire le réseau de sites dont vous avez besoin pour améliorer votre positionnement SEO.

La plupart des référenceurs utilise des noms de domaine expirés pour construire leur réseau, ainsi grâce à ces domaines de second main ils profitent de l’historique de netlinking des domaines. Mais un PBN peut également se constituer à partir de nom de domaine neuf. Toutefois, il faudra prévoir un budget supplémentaire pour acquérir des backlinks vers ses sites. Des offres comme Mybacklink ou Accesslink sont parfaitement adaptés pour créer des liens vers un réseau de sites.

Inconvénients du PBN

Avant de parler des avantages de l’utilisation d’un réseau de sites privés, évoquons quelques inconvénients de cette stratégie.

Coûts

L’achat de noms de domaine (expirés ou non). L’enregistrement d’un nom de domaine neuf ou libre coûte entre 5 et 20 euros en moyenne. Il faudra le renouveler tous les ans. L’achat d’un nom de domaine expiré évolue entre 20 et plusieurs centaines d’euros pour les meilleurs.

Le contenu à publier sur ces sites de second niveau est également à prendre en considération. En effet, un PBN de 4 pages de 500 mots à 2 € les 100 mots coûtent 40 euros.

Il faudra également évaluer le temps passé à trouver des sujets à traiter, à publier et à maintenir le site à jour. Un coût en temps à prendre en considération.

Précaution à prendre

Vivons heureux, vivons cachés. Un dicton populaire bien adapté au PBN. En effet, disposer de son propre réseau PBN comporte des risques. Il y a le risque d’être détecté par Google et de voir le réseau se faire bannir, ainsi que le site principal recevant des liens. Toutefois, cette probabilité reste faible tant que vous restez un acteur mineur et invisible du web mondial. Google a d’autres chats à fouetter avec les milliards de pages spam envoyés quotidiennement dans son index. En revanche, vous devez garder un oeil sur vos concurrents, qui n’hésiteront pas à vous dénoncer pour vous faire disparaître de la SERP est prendre votre place.

Ainsi, masquer un partie de votre réseau via le cloaking ou le blocage des robots des outils SEO est une bonne option pour rester discret. Certains liens seront visibles, d’autres non pour ne pas alerter la concurrence. Un site avec 10 RD là où les concurrents disposent de centaines de backlinks est une anomalie généralement.

Enregistrer tous vos noms de domaine au même endroit, chez le même bureau d’enregistrement peut-être dangereux. De même l’utilisation du même nom pour chaque domaine est un risque supplémentaire. Par précaution, il faudra prévoir plusieurs identités pour enregistrer les noms de domaine chez différents bureaux d’enregistrement (surtout si vous prévoyez d’acheter des centaines de nom de domaines).

De même, il est préférable d’acquérir les domaines au fil du temps et de ne jamais tous les enregistrer en même temps au même endroit.

Il en est de même pour l’hébergement. Il faudra varier les hébergeurs et les IPs afin de protéger votre réseau. Utiliser différents thèmes et CMS (WordPress, Joomla, Pluxml, template HTML…) pour noyer le poisson. Et éviter de tomber dans le piège du surplus de liens depuis la homepage. En effet, la page d’accueil est la page la plus puissante du site, et recevoir un lien d’une page d’accueil est donc le lien le plus puissant que vous pouvez obtenir. Toutefois, un site recevant une majorité de lien depuis des pages d’accueil pourra attirer l’attention de la concurrence. Sans compter l’anomalie statistique pouvant alerter Google de vos agissements. Ainsi, varier les liens, leur emplacement et leur ancre est essentiel pour créer un PBN efficace.

Maintenir son PBN dans le temps

A moins d’opter pour un site vitrine, un blog nécessite des publications régulières pour garder de la fraicheur SEO. Il faudra donc prévoir du contenu à publier 1 à 2 fois par an. l’occasion de renvoyer du lien interne vers les pages contenant vos liens.

D’autre part, il faudra assurer les mises à jour des thèmes et des plugins et corriger les bugs éventuels lors des mises à jour.

Le relinking

Vous pouvez construire votre PBN à partir de nouveau nom de domaine sans historique, mais il faudra leur faire des liens pour obtenir du jus SEO à transmettre au site principal. Si vous optez pour des noms de domaines expirés, vous profiterez d’un historique de netlinking. Toutefois, avec le temps des liens sont perdus et il sera nécessaire de faire de nouveaux backlinks vers votre PBN.

Attention à l’interlinking

Un dernier point car il peut être tentant de faire des liens entre tous les sites d’un réseau PBN pour accroître la puissance de l’ensemble du réseau. C’est une mauvaise idée ! Vous pouvez faire quelques backlinks entre quelques sites, mais si vous liez l’ensemble de votre réseau, vous risquez d’être rapidement détecté et éliminé par Google.

Ces inconvénients sont importants à prendre en considération avant de penser que le PBN est la solution miracle à votre problème de visibilité. Toutefois, un PBN ne se construit pas en un jour. Une bonne stratégie peut être de créer son réseau mois par mois. En créant un site de réseau par mois, vous profiterez déjà de 12 nouveaux liens vers votre site principal à la fin de l’année. Sur de nombreuses niches, 30 à 50 domaines référents sont suffisants pour obtenir de bonnes positions. Mais c’est une statistique qui évolue plus la concurrence devient importante.

Avantages du PBN

Si le PBN a des inconvénients, il a également plusieurs avantages et c’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui un levier à considérer dans une stratégie de netlinking globale. Le PBN n’exclut pas l’achat et l’échange de liens en parallèle. Vous pouvez l’utiliser pour assurer 25 à 30 % de votre netlinking. De même, si vous travaillez la même niche avec plusieurs sites, vous pouvez utiliser vos PBN pour vos différents sites. Attention toutefois à ne pas faire les mêmes liens partout.

Maitriser son netlinking

Un avantage évident, avoir son propre réseau de sites permet de maitriser l’obtention de backlinks. C’est vous qui décidez l’emplacement des liens :

  • page d’accueil (la plus puissante)
  • barre latérale sur toutes les pages
  • pied de page du site sur toutes les pages
  • contenu ciblé et contextualisé sur une page ou un article
  • possibilité de faire plusieurs par page et depuis différentes pages
  • possibilité de modifier les liens, les ancres
  • maitrise de la fréquence de création des liens

Maitriser son budget

Disposer de son propre PBN permet également de maitriser son budget de netlinking. L’acquisition de liens peut rapidement représenter un budget important mensuellement. En construisant votre réseau personnel de sites au fil des mois, vous pouvez fixer un budget et le maintenir dans le temps. Vous pouvez également exploiter le PBN pour faire des liens vers plusieurs sites d’une même niche et donc accroître la rentabilité de l’investissement.

Réaliser des échanges de liens

Disposer d’un réseau de sites permet également de réaliser des échanges avec d’autres webmasters. En effet, il est difficile de réaliser des échanges lorsqu’on dispose d’un seul et unique site. En revanche, depuis votre PBN, vous multipliez les opportunités d’échanges et de collaboration. C’est un bon moyen d’obtenir de nouveaux liens et de diversifier les sources.

Monétisation et génération de revenus annexes

Enfin, le PBN peut être une nouvelle source de revenus complémentaires ou permettre de financer l’achat de nouveaux liens. Et il n’est pas exclu d’utiliser d’autres techniques de monétisation comme la publicité ou l’affiliation selon le positionnement du site.

Comment profiter de tous les avantages offerts par les PBN pour votre netlinking ?

Désormais, vous savez que les PBN sont un levier puissant pour maitriser votre netlinking. Vous pouvez commencer à le construire vous-même avec quelques outils pratiques.

Pour l’hébergement, O2switch et EasyHoster permettent d’héberger des PBNs grâce aux packs multi IP. Ces hébergeurs sont parfaits pour l’hébergement de sites sous WordPress, Drupal, Joomla… Pour des sites monopage HTML, vous pouvez utiliser les hébergements fournis lors de l’achat du domaine. Par exemple OVH offre 10 Mo qui sont largement suffisant pour une page HTML et une image. Planethoster peut également être utile avec ses 1000 IPs différentes, mais je vous recommande de l’utiliser pour des pages HTML en évitant de multiplier les WordPress sur un même hébergement (J’ai eu énormément de soucis personnellement).

Pour la rédaction de contenu, vous pouvez utiliser des outils de rédaction semi-automatique ou de réécriture.

Pour déployer votre CMS, vous pouvez utiliser WordPress mais également d’autres CMS ou des pages HTML simples.

Lorsque vous utilisez des noms de domaine expirés, il faut impérativement effectuer les redirections des pages recevant des backlinks afin de récupérer l’ensemble du jus SEO. Il existe de nombreux outils et guides disponibles pour vous aider à créer les redirections htaccess. Le mieux étant d’essayer, autant que possible, de recréer les pages disparues pour maximiser les effets.

Merci d'accepter l'utilisation des cookies pour poursuivre votre navigtion Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer