Site pénalisé par Google

search console pénalité Google

Depuis un peu plus d’un an, j’ai découvert le monde du BlackHat SEO au travers de la formation Blackhat money notamment, même si je pratiquais déjà quelques techniques Blackhat sans vraiment le savoir. Dans le tout petit monde du référencement web, deux couleurs de chapeau s’affrontent, les Black et les White, j’y reviendrai un peu plus tard car ce duel n’est pas constructif pour le référencement.

Courant Mars, j’ai reçu quelques pénalités manuelles délivrées par mon ami Google en personne. Il a dû prendre un peu de temps pour s’attarder sur mon cas. Voici une pénalité que j’ai reçu sur l’un de mes premiers sites en mode BlackHat SEO (très mal monétisé je dois l’avouer vu le volume de trafic…).

Pénalité Google, comment le voir ?

Tout simplement Google envoie un e-mail sur le compte Gmail associé à la search console. Il est bon de savoir qu’une fois le mail reçu, c’est déjà trop tard car la pénalité a été placée environ 48 heures avant.

Sujets du mail : Spam problems on https://www.xxxxxxxxxxxx.com/

Exemple de pénalité pour problème de spam

exemple email pénalité googleCette pénalité a une un impact violent sur le trafic généré par ce site, comme on peut le constater dans cette capture d’écran :

search console pénalité Google

Il y deux ans ce type de message et cette chute de trafic m’aurait glacé le sang. Désormais, je considère que ça fait partie du jeu car j’ai la capacité de lancer de nombreux sites tous les mois et de générer du trafic.

A noter que le site en question était basé sur une stratégie plutôt lente où j’utilisais de la traduction automatique de contenu (oui je sais c’est mal 🙂 !)

C’était l’un de mes premiers sites, et on voit qu’il a une bonne croissance durant l’année, allant jusqu’à attirer plus de 300 visiteurs par jour alors que je ne me suis pas occupé durant un an.

Seul regret en regardant cette courbe, ne pas avoir exploiter le cloaking pour monétiser ce site ou capturer des e-mails.

Une petit définition des chapeaux qui s’affrontent dans le SEO.

Les BlackHat SEO

Ils sont malins, astucieux, filous et cherchent les failles de Google (et d’autres moteurs de recherche) pour envoyer rapidement un maximum de contenu, le faire indexer et surtout attirer massivement du trafic qu’ils vont monétiser. Ils n’accordent aucune importance aux guidelines de Google, voire même ils s’en inspirent pour bâtir leur stratégie, partant du principe que ce qu’interdit Google c’est ce qui marche ! Ils sont des as de la rétro-ingénierie et apprennent énormément sur le fonctionnement des moteurs de recherche en multipliant les tests. La plupart ils sont agressifs et travaillent sur des niches très très rentables mais aussi très concurrentielles. Leur technique permet effectivement de prélever des commissions sur n’importe quel marché, même si les stratégies sont éphémères.

Les WhiteHat SEO

Le SEO WhiteHat respecte les guidelines édictés par Google qu’il considère comme un demi-dieu ayant le droit de vie ou de mort sur ses sites. Google dépendant, souvent il est nul en monétisation et c’est pourquoi ils travaillent plus pour des clients que pour ses propres sites. Pourtant en exploitant un peu de son savoir et en acceptant de prendre des risques, ils disposent de toutes les connaissances pour bâtir des sites solides et des stratégies pérennes capable de générer des revenus sur le long terme. Malheureusement, il a trop peur des sanctions et il regarde les SEO BlackHat avec envie et jalousie. Parfois, il se permet même d’aller au clash avec les BlackHat, enfin les petits BlackHat qui abusent de liens sponsorisés et de réseaux PBN. Le vrai WhiteHat, puriste, ne crée pas de liens artificiels vers son site, il ne crée pas plus de PBN (Private Blog Network), il optimise son site et son contenu et attend qu’on lui fasse des backlinks.

En vérité, je caricature ces deux profils de SEO volontairement. En tant éditeur de sites et affilié, tu as probablement un profil entre les deux, peut-être un peu plus White que Black. Ces deux clans qui s’affrontent portent énormément de tort à l’industrie du référencement car ensemble elles peuvent conduire à de belles réussites. Je l’ai compris en parcourant les profondeurs du côté obscur du SEO et il n’y a rien de plus enrichissant que de mener ses propres tests et de tester les limites du moteur de recherche, car Google est bien moins malins qu’il n’y parait même s’il peut se révéler bluffant dans certains cas.

Si le trafic est un problème récurrent pour toi, je t’invite à t’intéresser aux techniques de SEO BlackHat et la formation BlackHat money qui est pour moi le meilleur investissement dans le domaine.