Obambu : un hébergeur pas cher mais efficace

Lorsqu’on souhaite débuter dans la création de sites, il est difficile d’évaluer sa capacité à générer des revenus rapidement. Même si c’est tout à fait possible de générer des dizaines d’euros par jour sur Internet, au départ, il faut investir. L’un des postes de dépenses qui freine les débutants est l’hébergement web et l’achat du nom de domaine.

C’est normal, au début, de vouloir préserver son budget, toutefois l’investissement dans l’hébergement web et l’achat d’un nom de domaine est inévitable. A ce jour, les ressources gratuites comme blogpost, over-blog ou wordpress.com ne permettent pas de déployer un vrai site web pour réaliser un site de niche digne de ce nom. Au mieux, ils peuvent servir pour des tests personnels ou en réseau de seconde main.

Quel hébergeur choisir pour se lancer ?

Je suis très friand d’O2switch personnellement mais je peux comprendre qu’investir 72 € pour se lancer dans l’inconnu puisse être un frein pour les débutants. Alors quelle alternative pour héberger son premier site web et commencer à tester différentes régies d’affiliation ?

Obambu est une très bonne alternative pour héberger son premier site web, mais aussi d’autres sites plus gourmand comme nous le verrons par la suite. Les coûts d’hébergement chez Obambu sont très faibles et l’hébergeur web offre donc un excellent point d’entrée pour lancer son premier site de niche.

Que propose Obambu en terme d’hébergement web ?

Obambu propose différentes offres d’hébergement mais aussi des machines plus complètes pour les sites recevant de nombreux visiteurs mensuels.

Voyons tout d’abord les hébergements de base, ce que je recommande pour lancer son premier site.

L’hébergement Solo est le moins cher, peut-être même le moins cher du marché. En tout cas, c’est l’hébergement le moins onéreux que j’ai eu l’occasion de tester personnellement.

Sur l’hébergement Solo d’Obambu il est possible d’héberger un seul site web. L’espace disponible est de 50 Go, largement suffisant pour un premier site. A cela s’ajoutent 2 bases de données, de quoi avoir un site de beta test sur un sous domaine en plus de son site principal.

La gestion de l’hébergement s’effectue via le cPanel qui est un outil simple à prendre en main. Les ressources ne manquent pas concernant l’utilisation de cPanel.

A noter que toutes les offres d’Obambu sont sans engagement, ce qui permet d’essayer sans être contraint de devoir continuer de payer sur le long terme en cas d’échec de votre projet.

Le coût est minime : 0.89 €/mois, soit 10,68 euros annuel auxquels il faut ajouter les frais liés à l’enregistrement d’un nom de domaine. Il faut donc un budget d’une vingtaine d’euros pour l’année, ce qui représente une somme très faible compte tenu des revenus qu’il est possible de générer en ligne.

Obambu hébergement web avis complet

Toutefois, je tiens à souligner que si cet hébergement web est très bien pour débuter, il reste assez limité si le site prend de l’ampleur et reçoit plusieurs dizaines de visiteurs par jour. Il sera alors temps de passer sur un hébergement plus véloce.

Il existe d’autres offres d’hébergement web chez Obambu que je vous laisse le soin d’étudier sur leur site.

Hébergement Cloud SSD – semi-dédié

Dès lors qu’un site fonctionne bien, reçoit des dizaines, voir des centaines de visiteurs chaque jour, il faut envisager de passer sur hébergement plus puissant.

Obambu propose une nouvelle offre très attractive, il s’agit de l’hébergement Cloud SSD. Elle permet de profiter de toutes la puissance d’un serveur dédié sans les contraintes d’infogérance liées (maintenance, sécurité, mises à jour…).

C’est une proposition intéressante et j’ai décidé de tester ce service pour me faire ma propre opinion.

Mon premier constat par rapport à un service d’hébergement mutualisé comme Planethoster, la rapidité. Que ce soit dans l’interface de gestion Cpanel ou sur le site directement, on sent rapidement que l’on dispose d’un serveur puissant et performant. Les temps de chargement sont rapides, les actions sur le site se déroulent de manière fluide, il n’y a pas de surcharge, bref je suis satisfait du changement.

Ces hébergements permettent également d’héberger plusieurs sites.

Au niveau du tarif, l’offre Cloud 4G débute à partir de 3.89 € par mois, soit 46.68 euros par an. Personnellement, j’ai choisi le Cloud 8G pour héberger plusieurs sites et je suis ravi des performances après mon passage très désagréable chez Planethoster. Pour un tarif équivalent, les performances sont bien supérieures. Seul inconvénient, ces offres ne permettent pas de profiter du multiIP comme chez O2switch et ne sont donc pas compatible à la création d’un réseau de sites.

 

Obambu : mon avis

Je suis client de l’offre d’hébergement d’Obambu depuis plusieurs années. Je n’ai jamais été déçu de leur service. j’ai eu à échanger avec leur support, moins réactif qu’o2swich mais présent et efficace tout de même et bien mieux qu’OVH. Si j’ai longtemps utilisé uniquement l’offre d’hébergement mutualisé, je suis passé plus récemment sur l’offre Cloud SSD pour héberger des sites à fort trafic. Je suis très satisfait des performances obtenus et de la simplicité d’utilisation. Je peux profiter de la puissance d’un serveur dédié, sans les problématique lié à la maintenance et la sécurité du serveur. Les tarifs sont attractifs et permettent donc de réaliser des économies sur les coûts d’hébergement.

Obambu dispose également d’une offre de VPS. Actuellement, je n’ai pas testé leur matériel mais ces serveurs peuvent être installés sous Linux ou Windows et démarrent à partir de 3.99 € par mois. Un bon moyen de s’offrir une machine distante pour quelques euros par mois ou d’héberger un site gourmand en ressources système.