comment forcer l'indexation dans Google

Problème d’indexation Google – solved

Le référencement naturel est une tâche complexe à laquelle s’ajoute un certain nombre de problème. L’un des problèmes majeurs actuellement est l’indexation des pages. Google est capricieux et parfois, sans raison apparente, il refuse d’indexer certaines pages de votre site. Pourtant, une fois indexé ces pages se retrouvent dans le top 10, ce n’est donc pas lié à la qualité du contenu.

Après avoir passé beaucoup de temps à creuser, à tester différentes choses, j’avais trouvé des méthodes pour faire indexer des pages. Toutefois, elles étaient complexes à mettre en oeuvre. Et toutes comportent des coûts dès lors où forcer l’indexation dans la Google Search Console ne fonctionne pas ou n’est pas possible.

Ils existent également un nombre colossal d’outils d’indexation américain, j’en ai testé plusieurs sans grand succès. Mais deux experts français sont arrivés avec de nouvelles méthodes, et ils ont mis à disposition leurs outils pour la communauté.

Indexation.fr

Indexation.fr est un outil puissant permettant de forcer l’indexation, souvent en 20 minutes.

L’utilisation est simple, il suffit de coller la liste des urls à indexer et de cliquer sur ajouter. Les urls sont vérifiées (code 200) et soumises à l’indexation immédiatement. Plusieurs contrôles sont effectués au bout de 20 minutes et jusqu’à 14 jours plus tard si l’url n’a pas été indexée. Généralement, les urls sont indexées en quelques heures. Si l’url ne s’indexe pas au bout de 14 jours, vous êtes remboursé de 90 % des crédits utilisés, soit 0.9 crédit.

La preuve d’indexation est visible dans l’historique.

Un processus automatisé

Pour vous assurer que toutes les pages de votre site sont indexées, vous pouvez directement fournir l’adresse de votre site et du sitemap. L’outil fera un contrôle des urls pour vérifier leur indexation. Puis chaque url non indexée sera soumise à l’indexation. Avec cette méthode, vous vous assurez que toutes les pages de votre site sont indexées. Il est possible également d’utiliser le mode manuel pour choisir les urls à indexer après le contrôle.

Une gestion par projet

Le mode projet permet de vérifier l’indexation de plusieurs urls (d’un site ou de backlinks) puis de les soumettre à l’indexation si elles ne sont pas indexées. Vous pouvez également choisir le mode manuel ou automatique pour forcer l’indexation.

Coût d’utilisation

La vérification de l’indexation d’une url coûtent 0.0010 crédit et l’envoi d’une page à indexer débite 1 crédit de votre compte.

Le coût d’achat des crédits varient selon la quantité acheté, les prix sont dégressifs. Les crédits n’ont pas de date d’expiration, vous pouvez donc en acquérir un grand nombre et les utiliser tout au long de l’année.

De 1 à 99 crédits : 1 € par unité puis dégressif jusqu’à 0.50 € par unité pour 500 crédits et plus.

Personnellement, j’ai de très bons résultats 100 % des urls indexées en moins de 48 heures avec indexation.fr et je vous le recommande.

L’outil dispose également d’une API pour les gros projets ou une utilisation automatisée avec un template Zennoposter.

 

Indexmenow

Indexmenow est également un outil très performant pour indexer vos pages. Il dispose également d’un plugin Chrome pour mener des actions rapides. Un plugin WordPress sera prochainement disponible.

Gestion par projet

L’utilisation est simple avec une gestion par projet permettant de s’organiser efficacement.

Tout d’abord, il faut créer un projet, vous pouvez le nommer avec le nom de votre site et ajouter une description. Ensuite, ajouter la liste des urls à indexer et cliquer sur sauvegarder pour les envoyer à l’indexer.

Ici aussi l’indexation peut prendre quelques minutes ou quelques heures. Mais ils arrivent qu’elle prenne plusieurs jours. Quoiqu’il arrive, si au bout de 10 jours votre url n’est pas indexée, les crédits utilisés sont remboursés. En cas d’indexation, une preuve de l’indexation est fournie et disponible durant 30 jours.

Outil complémentaire à IsIndexed

Et pour savoir si vos urls sont indexées, il faut utiliser l’outil complémentaire Isindexed. Il permet d’extraire le sitemap en un clic puis de tester toutes vos urls afin de vérifier si elles sont indexées. Une fois l’opération réalisée, vous pouvez les envoyer à l’indexation grâce à l’API indexmenow en un clic.

Les deux outils disposent d’une API permettant de réaliser des actions depuis votre logiciel personnel ou un template Zennoposter afin d’automatiser les tâches.

Coût d’utilisation

Au niveau du coût d’utilisation, Indexmenow fonctionne également avec un système de crédit à tarif dégressif selon le pack choisi. A partir 0.82 $ pour 1 crédit jusqu’à 0,49 $ pour le pack de 2000 crédits. Les crédits sont remboursés si l’url n’est pas indexée au terme du processus.

J’ai également de très bons résultats avec Indexmenow et 100 % des pages soumises ont été indexées.

 

Quel indexer choisir ?

J’ai un avis favorable sur les deux outils et je continue d’utiliser les deux. Chacun d’eux poursuit son développement avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités ou de services complémentaires. L’idéal est de tester les deux afin de voir quel interface vous convient le mieux.

Préalable avant d’utiliser un service indexation

Vous pouvez utiliser un service d’indexation dès la publication d’une nouvelle page. Toutefois, selon votre rythme de publication, les coûts peuvent devenir important. Je recommande plutôt de publier et d’attendre 48 heures ou éventuellement si votre site est connecté à la Search Console de soumettre l’url directement. Certains plugins SEO comme SEOpress ou RankMath permettent de forcer l’indexation via l’API de Google.

Si ces méthodes n’ont pas fonctionné, alors vous pouvez utiliser un service d’indexation pour forcer l’indexation de votre page. Généralement, en procédant de la sorte votre page est indexée en quelques minutes/heures.

D’une part, vous économiserez sur les frais des services d’indexation et vous obtiendrez de meilleurs résultats.

J’ai constaté de mon côté que certains sites s’indexés beaucoup mieux après avoir dû forcer l’indexation d’une dizaine de pages.

Service d’indexation et filtre 4 pages

Le « filtre des 4 pages« , qui porte mal son nom est un filtre car parfois il peut y avoir 6 pages, 8 pages, 15 pages ou 1 page… Il est identifiable par la commande Google « site: ». Généralement, dans les outils comme SEObserver, on peut voir une chute brutale des mots clés positionnés et du trafic. En vérifiant chaque url une à une, elles sont indexées, toutefois elles ne positionnent plus.

De mon point de vue, ce filtre est lié au contenu général du site. Toutefois, je n’ai pas encore de solution fiable pour en sortir et je continue mes tests et recherches sur le sujet.

Les services d’indexation ne permettent pas de sortir de ce filtre. En forçant l’indexation, certaines pages peuvent ressortir temporairement ou prendre la place d’autres urls dans les 4 pages de la commande « site: ». Mais, il faudra mener d’autres actions pour retrouver une indexation et un ranking normal. Autre point que j’ai noté, la différence entre la commande « site: » sans être connecté à un compte Google et en étant connecté, la commande ne retourne plus que la page d’accueil du site.

Je viendrai mettre à jour cet article en fonction de mes prochaines découvertes.

Désormais, vous avez en main deux outils efficaces et fiables pour vous assurer que toutes les pages de votre site indexées. Je vous invite à les tester tous les deux et à faire votre choix pour celui qui répond le mieux à votre besoin. Si vous jugez ces informations utiles, n’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux !

 

 

 

Publications similaires