Aller au contenu
transfert site nextlevel avec duplicator

Comment transférer un site après l’achat sur Nextlevel ?

Suite à mon précédent article sur l’achat de site clé en main NextLevel pour vendre des liens, je vous partage ma procédure pour transférer le site WordPress.

Une fois l’achat effectué, l’équipe NextLevel va « push » le domaine sur votre compte Internetbs. Généralement l’opération a lieu dans les heures suivant l’achat, c’est rapide.

Ensuite, vous recevrez par e-mail l’archive du site à télécharger. C’est une archive réalisée avec le plugin WordPress Duplicator. L’opération est relativement simple à réaliser, il suffit de suivre quelques étapes pour que tout se déroule bien.

Push du domaine, archive et hébergement web

Lorsque le domaine est poussé sur votre compte Internetbs, le site reste en ligne avec la configuration DNS précédemment en place. Donc si vous ne réalisez pas l’opération immédiatement, le site reste accessible. Cela permet de souffler et bien analyser la situation.

Dans un premier temps, je vous invite à récupérer l’archive dans l’e-mail de l’équipe NextLevel. Vous pouvez également rejoindre le groupe Facebook privé pour obtenir de l’aide et des conseils.

Avant de se lancer dans l’opération de transfert, il est essentiel de déterminer quel hébergement web vous allez utiliser pour votre nouveau site. Si vous avez déjà un hébergement web avec de la place disponible, vous pourrez ajouter le site sur cet espace. A défaut, vous devez choisir un hébergeur web de qualité pour que votre site soit parfaitement accessible. Ici je vais utiliser o2Switch mais j’aurai pu parfaitement mettre le site chez Easyhoster.

Changement des DNS

Une fois l’hébergement déterminé, il faut modifier les DNS sur Internetbs. Les DNS sont fournis par votre hébergeur lorsque vous achetez un hébergement. Ces adresses permettent d’indiquer vers quel hébergement pointe le nom de domaine.

Côté hébergement, il faut ajouter le domaine. Sur le Cpanel, il faut se rendre dans « domaines configurés » ou « domaines supplémentaires ». Là vous indiquez le nom de domaine pour que le serveur puisse rooter vers votre site vers le dossier qui contiendra le site. Notez bien le chemin du dossier car vous en aurez besoin plus tard. Par exemple : site/monnomdedomaine.

Ip dédiée, certificat SSL

Chez o2switch, vous allez pouvoir affecter une IP spécifique à votre nom de domaine. Toujours sur le cpanel, rendez-vous sur ipXtender pour choisir une nouvelle IP pour votre site. Je vous recommande d’utiliser les IP internes qui sont très fiables.

Ensuite, il faut activer un certificat SSL. Avant de procéder à l’activation du certificat SSL, je vous invite à vérifier sur dnschecker.org que vos DNS ont bien été modifiés. Sinon vous risquez de rencontrer une erreur.

Sur le Cpanel, cherchez « Let’s Encrypt™ SSL » puis sélectionner votre domaine. Vous pouvez choisir http-01 ou dns-01. Si vous avez peu de domaines sur le même hébergement, laissez http-01 et cliquez sur « Issue » pour générer un certificat.

Une fois l’opération réalisée, votre domaine est prêt. Il faut donc passer à l’étape suivante pour transférer le site.

A noter, suite au changement de DNS, votre site est désormais inaccessible. Il faut donc agir rapidement pour que le site ne reste pas hors ligne plusieurs jours. Cela serait néfaste pour son référencement.

Importer l’archive du site

Personnellement, je dézippe l’archive reçue par e-mail sur mon PC et je refais un zip du dossier contenant le site. Sinon un dossier « MACOSX » apparaît, il est certainement plus utile aux utilisateurs d’Apple.

Sur le Cpanel, direction le « gestionnaire de fichiers » puis le dossier du site (là où vous avez fait pointer votre nom de domaine). Cliquez sur « charger » pour téléverser le ZIP sur le serveur.

Il est également possible de procéder par FTP si vous n’avez pas de gestionnaire de fichier inclus dans votre hébergement.

Ensuite, nous allons décompresser l’archive dans le dossier (Extract). Vous obtenez 2 fichiers : l’archive du site réalisée avec Duplicator et le fichier installer.php qui permet de lancer le processus d’installation. Si l’extraction se trouve dans un sous-dossier, il faudra déplacer les fichiers pour qu’il soit à la racine du dossier de votre site.

Avant de se rendre sur mondomaine.com/installer.php, il faut créer une base de données et un utilisateur.

Créer une nouvelle base de données et un utilisateur

Sur le Cpanel, cherchez « Bases de données MySQL® » pour créer une nouvelle base de données. Indiquez un nom, généralement il y a une limite de caractères. Vous pouvez indiquer les 5 premières lettres de votre nom de domaine pour vous y retrouvez plus facilement ou mettre un nom aléatoire. Notez sur un bloc note le nom complet de la base de données créées exemple : « xyz_abcd », abcd étant ce que vous avez ajouté précédemment.

Ensuite, il faut ajouter un utilisateur. Pour faire simple, vous pouvez mettre la même chose en nom d’utilisateur que le nom de la base de données. Définissez un mot de passe ou utilisez le générateur de mot de passe et notez bien le mot de passe sur votre bloc note.

Dernière étape, ajoutez le nouvel utilisateur à votre base de données et accordez-lui tous les privilèges.

Votre site est prêt à être installé.

Duplicator : Transfert du site et installation

Pour réaliser l’installation, vous devez vous rendre à l’adresse mondomaine.com/installer.php. Cette page permet d’accéder à l’installateur Duplicator. Cependant, vous risquez de rencontrer un petit soucis : une page 404. C’est simplement à cause du cache DNS qui peut être sur votre ordinateur ou chez votre FAI. A cette étape, soit vous patientez en attendant que le cache soit rafraichit (cela peut prendre 24h). Soit vous utilisez un proxy ou un VPN afin de changer d’IP et d’accéder au site.

Il y a quatre étape simple pour finaliser l’installation avec Duplicator.

  • Accès à la page d’installation

    Vous devriez voir cela

    La validation doit être en vert avec le statut « pass ». Cela signifie que votre hébergement est apte à recevoir le site.

    Cliquez ensuite sur « I have read and accept all termes & notices » puis sur Next en bas à droite.

    L’extraction de l’archive du site est en cours.

  • Configuration de la base de données

    Par défaut vous devez avoir en 1 « remove all data », étant donné que nous avons créé une nouvelle base pour l’import du site, il faut laisser ce paramètre en l’état.

    En 2, vous allez reporter le nom de la base de données définit précédemment et en 3 et 4 les informations de l’utilisateur.

    Normalement, vous ne devez pas modifier d’options.

    Cliquez ensuite sur « Test Database » puis sur « Next », une confirmation vous sera demandée, cliquez sur OK si tout est OK.

  • Ajout d’un nouvel utilisateur

    Dans l’étape 3, vous pouvez mettre à jour le nom du site et vérifier l’url ainsi que le dossier de destination. Pour un site NextLevel, je ne touche à rien.

    En revanche, dans la partie « Options », vous allez pouvoir créer un nouvel utilisateur administrateur.

    Définissez un nom d’utilisateur « Username », un mot de passe « Password ». Indiquez l’e-mail. Ensuite, vous pouvez ajouter un pseudo « Nickname » ainsi que le prénom et le nom que vous souhaitez utiliser pour ce site. Ces derniers sont facultatifs.

    ProTips : Choisissez un mot de passe fort pour votre WordPress.

Votre nouveau site est prêt

Vous allez pouvoir vous connecter à l’interface d’administration de votre nouveau site WordPress.

Laissez coché la case « Auto delete installer files after login » pour supprimer automatiquement les fichiers d’archives. Si vous laissez ces éléments, une personne mal intentionnée pourrait pirater votre site.

Changer l’e-mail d’administration WP

Désormais, votre site est installé sur votre serveur. Avant de vous lancer dans sa modification, pensez à changer l’e-mail d’administration du WordPress dans les réglages. Vous allez recevoir un e-mail, il faudra cliquer pour valider le changement.

Ensuite, vous aurez un ou plusieurs autres comptes administrateurs sur le site. Pensez à supprimer leur rôle ou supprimer ses utilisateurs selon les cas. Attention de ne pas supprimer le contenu lié aux auteurs ou à le basculer sur votre nouvel utilisateur pour ne pas perdre tout le contenu.

Il ne reste plus qu’à prendre connaissance de votre nouveau site, faire le point sur les articles existants et commencer à travailler à son enrichissement. Amélioration des articles à potentiel, ajout de nouveaux de contenus…

Une fois ce point réalisé et les premiers contenus ajoutés, vous pouvez renforcer le site avec des nouveaux backlinks afin d’améliorer les positions et vendre vos liens plus chers.

Merci d'accepter l'utilisation des cookies pour poursuivre votre navigtion Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer